Voyage Immobile
Ici, le chantier devient un manifeste d'art contemporain. Le blanc y est mis en abîme dans un
parcours onirique qui plonge le regardeur dans un univers de formes et d'images peintes.
Ici, le portrait révèle une identité corporelle dépouillée des artifices de la pose.
Le sujet affirme son existence. Dans la justesse de sa représentation, il oublie qu'il s’est lui-même
affranchi de la présence du photographe.
Ici, la nuit s'emploie à produire un dialecte entre l'intérieur et l'extérieur, entre le réel et ses
nécessaires fictions.



Valérie Fade-Py

Voyage immobile Rennes 43
Voyage immobile Rennes 41
Voyage immobile Rennes 42
Voyage immobile Rennes 64
Voyage immobile Rennes 65
Voyage immobile Rennes 23
Voyage immobile Rennes 01
Voyage immobile Rennes 51
Voyage immobile Rennes 49
Voyage immobile Rennes 50
Voyage immobile Rennes 10
Voyage immobile Rennes 59
Voyage immobile Rennes 60
Voyage immobile Rennes 13
Voyage immobile Rennes 25
Voyage immobile Rennes 52
Voyage immobile Rennes 08
Voyage immobile Rennes 02
Voyage immobile Rennes 03
Voyage immobile Rennes 24